Info

Interruptions du trafic ferroviaire en août

Interruptions du trafic ferroviaire en août
Photo d'illustration
 Publié le mardi 19 juillet 2022 à 15:28 - Mis à jour le mardi 19 juillet 2022 à 15:37    Province

Les travaux de modernisation de la ligne de chemin de fer 162 vont connaître un coup d’accélérateur durant le mois d’août, avec le basculement de l’alimentation électrique de 3000 à 25000 volts entre Arlon et Hatrival, ce qui va nécessiter des interruptions totales de trafic.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


En vue d’augmenter la vitesse, la charge et la fréquence du trafic sur la ligne, Infrabel mène de gros travaux d’infrastructure depuis quelques années. Ceux-ci concernent le renouvellement d’équipements vétustes et de certains ouvrages d’art.

Afin d’augmenter la vitesse, il est également nécessaire de disposer d’une puissance électrique plus importante. Le basculement de l’alimentation électrique qui est actuellement de 3000 volts à 25000 volts, comme au Grand-Duché, sera effectif dès le 29 août entre Arlon et Hatrival.

Pour effectuer ce basculement, des coupures totales de trafic sont prévues entre le 6 et le 28 août. Ces coupures permettront le renouvellement des composants électriques et des sources d’alimentation de la nouvelle caténaire en cours d’installation.

Pour limiter l’impact des travaux sur le parcours des voyageurs, la circulation sera interrompue en trois phases :

  • Du 6 au 12 août entre Libramont et Arlon
  • Du 13 au 19 août entre Libramont et Kleinbettingen
  • Du 20 au 28 août entre Rochefort-Jemelle et Marbehan
Des bus de remplacement seront mis en circulation afin d’offrir une alternative aux voyageurs et les horaires seront adaptés.

Il est conseillé aux voyageurs de planifier leur voyage via l’application SNCB ou via son site internet.

Davantage d’informations sont disponibles sur le site belgiantrain.be

A noter que le basculement en 25000 volts du reste de la ligne 162 jusque Bruxelles sera réalisé dans un deuxième temps, d’ici 2026.


Olivier Orianne





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus