Info

Intempéries : le sud de la province aussi touché, mais la situation reste sous contrôle

Intempéries : le sud de la province aussi touché, mais la situation reste sous contrôle
Ville d'Aubange
 Publié le jeudi 15 juillet 2021 à 12:45 - Mis à jour le jeudi 15 juillet 2021 à 12:56    Aubange - Messancy - Rouvroy

Le sud de la province aussi est en alerte de crue pour notamment la Chiers et ses affluents.  La situation n’est pas aussi dramatique que dans le Nord de la province, mais l’eau monte dangereusement à certains endroits et les autorités restent attentives.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Dans la Commune de Rouvroy et de la Chiers, ce sont les petits villages de Harnoncourt, Dampicourt, Torgny (bas) et Lamorteau qui sont les plus touchés.  "Une cinquantaine d’habitations sont inondées sur les 2000 que compte notre petite commune, explique la bourgmestre, Carmen Ramlot.  Certes, la situation est moins catastrophique que dans le Nord de la Province, mais allez dire ça aux sinistrés…

Depuis très tôt ce matin, les ouvriers communaux sont sur le pont pour mettre à disposition des pompes, “mais on est équipés  comme une petite commune, on fait au mieux, mais on n’a pas de matériel pour aider tout le monde”, se désole la bourgmestre.

Ce midi, la bourgmestre reste très inquiète par rapport à l’évolution de la situation : “Ce n’est pas parce que la pluie se calme que l’eau des rivières ne va pas continuer de monter.

Du côté de Messancy, la situation semble maîtrisée.  “Une vingtaine d’habitations sont sous eau”, comptabilise le bourgmestre, Roger Kirsh, “mais ces maisons sont régulièrement inondées car leurs cuisines et caves sont sous le niveau de la rivière.

À Aubange, ce sont principalement les rues de Longeau, de Redange et l’Avenue Mathen qui étaient fermées hier soir.  “Les avaloirs n’ont pas suivi”, constate François Kinard, le bourgmestre de la commune  “mais ce sont principalement des caves et des garages qui sont sous eau.”  Le service travaux et le CPAS sont sur le front pour apporter des sacs de sable aux riverains.  Certains ont aussi muré leur habitation.


Julie Fohal