Info

France : un second tour moins surprenant à nos frontières

France : un second tour moins surprenant à nos frontières
 Publié le lundi 08 juillet 2024 à 17:06 - Mis à jour le lundi 08 juillet 2024 à 17:14    Province

À nos frontières, le second tour des élections législatives anticipées en France a livré son verdict ce dimanche. Un verdict qui n’a pas complètement suivi les sondages.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


 Le Rassemblement National (extrême droite) obtient 5 élus dans les 11 circonscriptions qui composent les trois départements qui nous sont limitrophes ; Ardennes, Meuse et Meurthe et Moselle.

Pour rappel, le premier tour avait vu le RN l’emporter dans 7 de ces 11 circonscriptions, gagnant une élue directe dans la seconde circonscription de la Meuse (Verdun). Il gagne, après le second tour, la première circonscription des Ardennes (Charleville), la première de la Meuse (Bar-le-Duc) ainsi que les 3e et 6e circonscriptions de Meurthe et Moselle, celles de Longwy et Pont-à-Mousson.

Après ce second tour, la droite remporte 3 circonscriptions : la deuxième (Givet) et la troisième des Ardennes (Sedan) ainsi que la 4e de Meurthe et Moselle (Lunéville).

Dans ce dernier département, le Nouveau Front Populaire emporte les 1e et 2e circonscriptions (Nancy et alentours) et un candidat Divers Gauche mais hors alliance NFP remporte la cinquième circonscription (Toul).


David Pierson