Mi-Orge Mi-Houblon se distancie de Ratebeer et... d'AB-InBev

Mi-Orge Mi-Houblon se distancie de Ratebeer et... d'AB-InBev
 Publié le mercredi 07 juin 2017 à 12:12 - Mis à jour le mercredi 07 juin 2017 à 16:11    Arlon

 Nous vous en avions parlé en février, le magasin arlonais Mi-Orge Mi-Houblon jouit depuis plusieurs années d'une reconnaissance internationale, celle du site américain Ratebeer.com qui l'a désigné à six reprises comme l'un des cinq meilleurs magasins spécialisés de Belgique.

Une distinction dont veut se défaire aujourd'hui le patron de l'établissement, Christophe Gillard, qui prend ses distances avec Ratebeer dont l'indépendance est mise en doute :

"A l'instar de la brasserie Cantillon et de la Brasserie Dogfish Head, j'ai demandé au site www.ratebeer.com de retirer "Mi-Orge Mi-Houblon" et tous les commentaires liés au magasin de leur base de données.AbInbev étant à présent actionnaire de ce média, il y a conflit d'intérêt évident et , la ligne de conduite et l'éthique de la boutique depuis 12 ans m'imposent cette décision".

 Ratebeer sous le contrôle d'AB InBev ?

La décision fait suite à un article de Goodbeerhunting qui a dévoilé la prise de participation minoritaire de Anheuser-Busch InBev dans Ratebeer.com. Son directeur, Joe Tucker, assure que son site continuera d'agir en toute indépendance. AB-INbev de son côté assure vouloir seulement se rapprocher des consommateurs et pouvoir prendre le pouls du marché.

Des arguments qui n'ont visiblement pas convaincu Christophe Gillard, au risque de perdre une belle visibilité sur un site de renommée internationale.

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte