1ère belge : un parc de batteries électriques à Bastogne

1ère belge : un parc de batteries électriques à Bastogne
 Publié le mardi 24 novembre 2020 à 16:32 - Mis à jour le mardi 24 novembre 2020 à 16:58    Bastogne

D’ici la mi-2021 verra le jour à Bastogne, le premier parc de batteries de stockage électrique, relié directement au réseau de haute tension de Elia.

Les premiers coups de pelle seront donnés dans deux à trois semaines, sur un terrain jouxtant le Data Center d'IBM-BNP sur la  zone d’activités économiques “Bastogne 2”.  

D’une puissance de 10MW et d’une capacité de 20MW/h, ce parc de batteries lithium-ion sera capable de gérer un flux d’électricité à la hausse ou à la baisse directement en lien avec le réseau haute tension via un poste d’injection déjà existant.

Ce parc ne fonctionnera pas vraiment comme une batterie domestique, que l’on recharge via des panneaux photovoltaïques et qui restitue l’électricité durant la nuit, nous explique  Pierre Bayart, CEO de Rent-A-Port Green Energy. Dans ce cas-ci, les batteries fonctionneront en permanence, en prélèvements et en injections, parfois sur des délais très courts, dans le but de garantir l’équilibre et la stabilité du réseau.

De par cette souplesse, ce parc de batteries de stockage  fait figure d’alternative aux centrales de production thermiques, dans l’optique d’une neutralité carbone d’ici 2050. Le stockage d’électricité est un enjeu majeur pour assurer une sécurité d’approvisionnement durable et neutre en émissions de CO2, en particulier pendant les périodes sans vent ni soleil.  

Et malgré ce mode de fonctionnement en charge/décharge permanente qui influence inévitablement la longévité des batteries, “ les dernières évolutions technologiques garantissent l’outil pour une durée de 15 ans”, souligne Pierre Bayart.

 

Un investissement de 9,2 millions d’euros 

Ce parc de batteries est le fruit d’un partenariat public-privé, réuni sous le consortium Estor-Lux : il regroupe la société  Rent-A-Port Green Energy, (dans laquelle on retrouve Bewatt, la société d’investissement de Bruno Vanderschueren, fondateur de Lampiris), la SRIW-Environnement, la SOCOFE, outil d’investissement des pouvoirs locaux wallons ; et la Sopaer SA, filiale spécialisée dans les projets d'énergies renouvelables des intercommunales Sofilux et Idelux.  

 

Chr. Thiry

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus