CSC, UWE et UCM en faveur de Vivalia 2025

CSC, UWE et UCM en faveur de Vivalia 2025
 Publié le lundi 13 juillet 2015 à 17:00 - Mis à jour le lundi 13 juillet 2015 à 17:01    Autre commune

A trois jours du vote sur Vivalia 2025, les partenaires sociaux affirment leur soutien au projet de Bi-site et invitent les administrateurs du CA de Vivalia à opter pour la construction d'un nouvel hôpital Centre-Sud, le maintien de Marche et l'adaptation des hôpitaux actuels en maisons de repos et de soins.

La CSC, l'Union wallonne des entreprises et l'Union des Classes Moyennes parlent d'une même voix via un communiqué de presse et s'expliquent : "si nous tenons à nous exprimer c'est parce que nous considérons que la remise à plus tard de ce cap à entreprendre, risque gravement de compromettre la chance qui se profile pour l'amélioration de la santé en Province de Luxembourg".

Ils appellent les mandataires politiques à prendre leurs responsablilités le 16 juillet et les mettent en garde contre une non décision ou report de décision : "cela ouvrirait la perspective non souhaitable, que les décisions seront imposées par les niveaux régionaux et fédéraux sans plus aucune influence des Luxembourgeois".

Après le rejet du conseil médical arlonais et l'appel du conseiller arlonais (Ecolo) Romain Gaudron à sortir de l'intercommunale hospitalière en cas d'approbation du plan Vivalia 2025, ce sont donc les partisans du projet qui se font à présent entendre. Nul doute que d'ici le 16 juillet, le lobbying va graduellement s'intensifier en coulisses.




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.


Pub



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte