L'école secondaire Saint-Benoît de Habay-la-Neuve fermée jusqu’au 21 octobre

L'école secondaire Saint-Benoît de Habay-la-Neuve fermée jusqu’au 21 octobre
Source: www.stben.be
 Publié le lundi 12 octobre 2020 à 14:44 - Mis à jour le lundi 12 octobre 2020 à 14:50    Habay

Les cas isolés de Covid-19 se multiplient dans les écoles mais, ce week-end, c’est toute une école, l’école secondaire Saint-Benoît de Habay-la-Neuve, qui a été fermée. Elle le restera jusqu’au 21 octobre. 1200 élèves sont concernés.

Au départ, les classes de 6ème secondaire et deux classes de 5ème, posaient problème. Elles seules étaient donc fermées puis les cas de Covid ont augmenté parmi les élèves. Jean-Marc Pemmers, Directeur du 1er degré, nous explique : « Tout est parti de là puis les cas ont augmenté car il y a des fratries avec des élèves dans les classes inférieures. Nous avons désormais des cas dans toutes les années. Au vu des tests de dépistages qui ne suivent pas, nous avons pris la décision de fermer l’école car plus on attend, plus il y a de risque que les contaminations augmentent. » Dans un courrier, l’école expliquait encore : « Les résultats arrivent trop tardivement et ne permettent pas d’avoir une vue très précise de la situation. »

 

Les profs organisent le travail

 

La décision de fermeture temporaire a été prise avec le PSE, le service santé, et le Pouvoir Organisateur afin « de casser la spirale des contaminations ». Près de 1200 élèves ne sont donc pas retournés à l’école, ce lundi matin, mais les professeurs, eux, sont bien dans les murs afin d’organiser le travail. Jean-Marc Pemmers : « Les profs travaillent, en ce moment, à la mise en place d’une nouvelle plateforme. Tous les cours ne seront pas donnés en vidéo. On ne peut pas donner tous les cours du matin au soir car tous nos élèves ne sont pas équipés. C’est aussi via cette plateforme que les élèves recevront le travail. »

Les cours, en présentiel, devraient reprendre le jeudi 22 octobre.

 

La tranche des 16-18 ans « pose problème »

 

Dans un des PSE, ces services santé qui suivent ces écoles communales, provinciales et du réseau libre, on nous précise que c’est la tranche d’âge 16-18 ans qui pose problème en raison de leurs sorties durant lesquelles les gestes barrière ne sont pas respectés.

Les équipes médicales, elles, « sont fatiguées » nous dit-on ; « la situation est stressante ».

Du côté du PMS, le service santé en charge des écoles de la Fédération Wallonie Bruxelles, nous n’avons pu obtenir des informations que pour le district de Neufchâteau, pour des écoles donc de Bouillon, Libramont, Bastogne, Houffalize. Dans ce district aucune école n’a été fermée.

 

S. BOUDOU







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris