Communales 2024

Messancy : la Nouvelle Union Communale brigue un nouvau mandat

Messancy : la Nouvelle Union Communale brigue un nouvau mandat
 Publié le mercredi 19 juin 2024 à 15:09 - Mis à jour le mercredi 19 juin 2024 à 16:58    Messancy

A Messancy, la Nouvelle Union Communale vient de dévoiler la liste de ses 19 candidats, pour les élections d'octobre 2024. Le bourgmestre Roger Kirsch et trois échevins briguent un nouveau mandat. Pascal Feller (PS), Laurence Libioulle et Pascal Van Waes (ICM) rejoignent la majorité.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Il l'avait déjà annoncé, le bourgmestre Roger Kirsch, bientôt 82 ans, briguera un cinquième mandat à la tête de la commune de Messancy. L'ancien secrétaire communal avait mis un terme à 37 années dans la fonction pour reprendre un bureau plus loin, le flambeau laissé par son cousin, Narcisse, décédé quelques semaines avant les élections d'octobre 2000.

Plus encore qu'en 2018, la Nouvelle Union Communale porte bien son nom. Et pour cause, trois conseillers issus des minorités rejoignent les rangs. Pascal Feller, tout d'abord, seul élu sur la liste PS "avec qui le courant est toujours bien passé durant ces six années", précise l'échevine Christiane Kirsch. A ses côtés, apparaissent deux anciens candidats de la liste ICM, élus au conseil de CPAS :  Laurence Libioulle et Pascal Van Waes. "Nous voulions et ils voulaient travailler ensemble. Nous travaillons en bonne entente au CPAS et leur accueil s'est fait naturellement. " 

Parmi les membres du collège, trois élus se présenteront à nouveau :  Christiane Kirsch (trois mandats, dont deux au collège) , Laurence Lorgé (deux mandats, dont un et demi comme échevine) et Jean-Raymond Lichtfus, (quatre mandats au compteur). Deux membres de l'exécutif passeront la main : l'échevin Georges Meunier et le président de CPAS Christian Biren, dont le fils, Rémy Biren, se présente pour la première fois.

La NUC n'a pas encore divulgué l'ordre des candidats, "nous n'en avons pas encore parlé. Ça viendra plus tard. L'important était de présenter des candidats issus des onze villages de la commune", insiste l'échevin Jean-Raymond Lichtfus. "Nous tenions aussi à ouvrir la liste à la jeunesse, dont une candidate, Nora Hotton a tout juste 18 ans".

Le programme électoral sera dévoilé dans les semaines à venir, mais déjà plusieurs dossiers sortent du lots :

  • la fin de l'aménagement de la Place Concordia,
  • la rénovation de l'école de Turpange,
  • la transformation de l'ancienne école de Wolkrange en maison des associations,
  • la rénovation de la villa Clainge et de l'ancienne justice de Paix , en espace culturel
  • la création d'un pôle santé, pour facilité l'offre de médecine générale


Christophe Thiry