Chiny. La FWB ne compte pas reprendre les écoles communales

Chiny. La FWB ne compte pas reprendre les écoles communales
 Publié le lundi 06 juillet 2020 à 18:35 - Mis à jour le lundi 06 juillet 2020 à 18:48    Chiny

 Depuis la fermeture de l'école fondamentale de Chiny en 2018, la commune étudiait la possibilité de transférer ses 5 écoles restantes (Les Bulles, Valansart, Prouvy, Termes et Suxy) à la Fédération Wallonie Bruxelles dans un souci de rationalisation.

Interrogé sur l'état de ce dossier ce lundi après-midi par la députée MR Anne-Laffut, le ministre Daerden a répondu qu'un transfert n'était pas possible actuellement, confirmant au passage l'arrêt du groupe de travail qui était chargé de l'analyse juridique.


Une réponse qui ne semble guère étonner le bourgmestre de Chiny Sébastian Pirlot qui ne croit guère aux arguments juridiques et plus au manque de moyens financiers de la Fédération Wallonie Bruxelles :

 « On ne se faisait pas beaucoup d'illusions. Pas de quoi faire une affaire d'état. On gardera notre réseau, on s'adaptera ».


Par contre le maire gaumais veut à présent en finir avec la vente de l'ancienne école de Chiny, à l'abandon depuis deux ans. Pour une question de procédure, les pouvoirs organisateurs de la FWB doivent encore se prononcer sur leur éventuel intérêt pour le bâtiment de Chiny village.

D'ici deux mois, la commune devrait pouvoir mettre en vente le site. Jusqu'à présent, les autres écoles contactées n'ont pas manifesté d'intérêt pour ce site excentré qui pourrait accueillir un projet immobilier.


F. Feller