Bagarre mortelle à Rochefort : quatre personnes sous les verrous

Bagarre mortelle à Rochefort : quatre personnes sous les verrous
Photo d'illustration
 Publié le mercredi 21 août 2019 à 15:52 - Mis à jour le mercredi 21 août 2019 à 17:30    Namurois - Nassogne

Ce mardi 20 août, une troisième personne a vu son mandat d’arrêt confirmé pour un mois dans le cadre de la mort de Michaël Roberty. La quatrième personne arrêtée passera en chambre du conseil vendredi.

L'enquête progresse dans le dossier de la bagarre au bal aux lampions de Rochefort dans la nuit du 10 au 11 août dernier. Au cours de celle-ci, Michaël Roberty avait été grièvement blessé, il est décédé ce vendredi 16 août.

En tout, cinq personnes ont été présentée devant le juge d'instruction. Trois personnes sont depuis passées devant la chambre du conseil et ont vu leur mandat d'arrêt confirmé pour un mois. Charlotte Fosseur, la magistrate de presse du Parquet de Namur, explique:

Les deux premières sont actuellement poursuivies pour coups et blessures ayant entraîné une incapacité de plus de 4 mois puisque la victime était encore en vie au moment de leur passage devant la chambre du conseil. Les faits pourront évidemment être requalifiés. La troisième personne est poursuivie pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Le juge d'instruction a également placé sous mandat d'arrêt une quatrième personne qui passera vendredi en chambre du conseil. Quant à la cinquième, elle a été relâchée après avoir été entendue.

L'autopsie livre ses premiers résultats

Les premiers résultats de l'autopsie pratiquée ce dimanche sont connus. Ils confirment l'hémorragie cérébrale et les traces de coups. Par contre, ils ne permettent pas d'affirmer qu'il y a eu passage à tabac.

L'autopsie en tant que telle ne permet pas de confirmer l'acharnement. L'enquête bat son plein, on essaye d'y voir plus clair.

L'enquête, difficile, continue donc pour tenter de déterminer qui a fait quoi et quelles étaient les intentions des uns et des autres.Matélé




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris