Départ des Chasseurs Ardennais au Mali

 Publié le lundi 12 septembre 2016 à 14:09 - Mis à jour le lundi 12 septembre 2016 à 15:23    Marche-en-Famenne

Ce matin, 90 militaires ont décollé de Melsbroek, direction Koulikoro au Mali.

Issus du camp Roi Albert de Marche-en-Famenne, ces militaires accompliront une mission de Force Protection dans le cadre de l’EUTM (European Union Training Mission). Ils sont chargés de la protection des installations, des instructeurs et du personnel de l'EUTM.

Pour assurer cette mission, les Chasseurs Ardennais seront appuyées par du personnel issu du 4e Bataillon Logistique (4Bn Log), du 3e Élément Médical d’Intervention (3EMI) et du 4e Groupement Communication Information System (4Gp CIS), de Marche-en-Famenne également, ainsi que d’un élément MCG (Movement Control Gp) de Zeebrugge.

Ce samedi 17 septembre, 33 autres militaires rejoindront ce premier contingent à Koulikoro.

Parti pour une mission de 4 mois, le détachement Force Protection EUTM 16/09 remplacera le Bataillon Bevrijding- 5 Linie de Bourg Léopold.

Aussi à Bamako

Début juillet, la Belgique a repris le commandement du quartier général à Bamako. Le Lieutenant-Colonel Breveté d’Etat-major Etienne GOUDEMANT ainsi que deux autres Officiers Chasseurs Ardennais seront sur place pendant 6 mois.

Enfin, trois Officiers du Bataillon de Chasseurs Ardennais sont à Koulikoro pour remplir une mission « de formateur de formateurs Maliens » (« Train the Trainers »). Ils sont chargés d’accompagner, de conseiller et de coacher les cadres Officiers et Sous-Officiers de l’armée Malienne dans leur instruction et leur entraînement.

Au total, 160 belges sont au mali en ce moment (Bamako et Koulikoro).

Plus de photos ici







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris