Info

Arlon et Marche auront leurs espaces verts urbains

Arlon et Marche auront leurs espaces verts urbains
 Publié le mercredi 24 novembre 2021 à 15:23 - Mis à jour le mercredi 24 novembre 2021 à 16:48    Arlon - Marche-en-Famenne

La Wallonie vient d'accorder plus de 12 millions d'euros pour aménager ou créer des espaces verts en milieu urbain. Arlon décroche le subside le plus important pour aménager un parc multifonctionnel. La Ville de Marche est également retenue pour son parc à l'ancienne ferme Sépul.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Deux millions d'euros ! Le subside accordé à la Ville d'Arlon pour son projet d'un parc multifonctionnel entre la Maison de la culture et l'Hydrion dépasse les attentes du Collège arlonais. L'échevine de l'environnement, Anne Lamesch, se réjouit de pouvoir enfin voir avancer ce dossier qui avait connu un coup d'arrêt, suite à un litige avec le premier auteur de projet concernant la création du terrain de hockey.

De ce projet initial, il restera néanmoins certaines lignes directrices : la création d'un cheminement en caillebotis à travers les zones humides, celle d'une zone récréative et sportive et une mise en valeur culturelle du site.

Le projet comporte également un volet environnemental important avec la préservation de la zone humide mais aussi la création d'une lande sèche en lieu et place de la zone forestière mise à blanc suite aux attaques de scolytes.

Un nouvel auteur de projet sera bientôt désigné, il devra proposer un avant-projet pour 2022 avec la contrainte de mettre en avant la participation citoyenne nous explique Anne Lamesch.

598.000 euros pour Marche-en-Famenne

De son côté la Ville de Marche décroche également un subside de près de 600.000 euros pour un parc qui prendra place à la ferme Sépul. Acquise par la commune, elle abritera une crèche et sera donc agrémenté d'un espace vert convivial avec écopâturage et cheminement sur caillebotis. Le parc sera en lien avec le "bâti historique classé de la Vieille Cense" précise le communiqué.

17 projets d'espaces verts urbains en Wallonie

Les ministres wallons du climat et de l'environnement ont commenté les 17 projets wallons, en mettant en exergue la volonté de mieux équiper les villes face aux conséquences des changements climatiques :

Céline Tellier : "17 nouveaux espaces verts en ville, ce n’est qu’un début pour un accès plus aisé à la nature pour tous. D’autres appels à projets suivront pour poursuivre la végétalisation et renforcer la biodiversité dans nos communes ».

Philippe Henry : « On peut se réjouir du succès de cet appel à projets auprès des communes wallonnes, à l’heure où les conséquences du changement climatique sont de plus en plus visibles. Les inondations de juillet 2021 en Wallonie l’ont illustré de cruelle façon, ainsi que des épisodes caniculaires de l’été 2021 au Canada, en Russie ou encore dans le Sud de l’Europe. Les projets sélectionnés sont de grande qualité. Ils permettront de lutter contre les îlots de chaleur en zone urbanisée, et offriront un accès à espace vert à de nombreux citoyens ».

 


Frédéric Feller





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus