Info

Après le carnaval de Bastogne, celui de La Roche annulé. Quid des autres?

Après le carnaval de Bastogne, celui de La Roche annulé. Quid des autres?
 Publié le mardi 18 janvier 2022 à 15:13 - Mis à jour le mardi 18 janvier 2022 à 17:05    Province

Le carnaval de La Roche est annulé pour la troisième année consécutive. Bastogne avait fait de même en novembre dernier. Quels autres carnavals pourraient en faire autant ?


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


C'est officiel depuis hier, le carnaval de La Roche ne se tiendra pas en 2022. Une décision qui implique également les Cochonailles, qui se déroulent un mois avant l'événement, et qui suit l'annulation de la traditionnelle soirée des Princes. "Il nous semblait trop difficile de faire respecter les consignes sanitaires dans l'état actuel des choses, explique Benoit Bourivain, président du comité du carnaval rochois. On constate actuellement plusieurs milliers de contaminations par jour, nous ne savons donc pas vraiment nous projeter. Tilff, Eupen et Bastogne ont annulé leur événement. Binche le réduit fortement. Nous ne voulions donc pas prendre de risques, qui plus est sans connaître les mesures que prendront la commune et la province."

Les cochonnailles en 2018

Eviter une situation ingérable

Le carnaval rochois explique également avoir voulu éviter un trop grand afflux de personnes désireuses de faire la fête et ainsi se retrouver dans une situation ingérable. "Ce qui a aussi motivé notre décision, c'est l'investissement de nos groupes carnavalesques. On ne voulait pas qu'ils engagent des frais et de l'énergie en préparation de notre carnaval sans savoir s'il aura lieu. Raison pour laquelle nous l'annulons déjà maintenant." 

Quid des autres carnavals ?

La Roche suit donc Bastogne dans les carnavals annulés. Les 16 autres événements du genre vont-ils emboiter le pas ? "Il est encore trop tôt pour se prononcer, lance Michel Waty, président de l'intercomité des carnavals de la province de Luxembourg. Nous ne sommes que mi-janvier, la situation sanitaire peut donc encore évoluer favorablement pour certaines festivités vu que notre calendrier carnavalesque s'étale sur deux mois." Une réunion entre tous les comités concernés se tiendra mercredi prochain à Bastogne pour discuter du futur de nos carnavals en 2022. Mais il semble probable que d'autres annulations suivent.

 


Antoine Billa





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus