Cefaly sur le marché US : une aubaine pour Serviplast

Cefaly sur le marché US : une aubaine pour Serviplast
 Publié le mardi 10 octobre 2017 à 10:38 - Mis à jour le mercredi 11 octobre 2017 à 10:01    Bastogne

 L'entreprise liégeoise Cefaly vient de se voir accorder par la Food and Drug Administration l'autorisation de vendre sur le sol américain son appareil électronique destiné à combattre les migraines. (Voir le reportage de nos confrères de RTC)

Une bonne nouvelle pour Serviplast aussi

S'il s'agit assurément d'une excellente nouvelle pour cette PME qui vient d'inaugurer ses nouvelles installations sur le Sart-Tilman, elle l'est aussi pour l'entreprise Serviplast.
L'entreprise de travail adapté de Bastogne est l'unique sous-traitant pour l'assemblage et le conditionnement des appareils anti-migraine Cefaly.
Elle s'occupe également d'une grande partie de la distribution. Et cette nouvelle autorisation US laisse entrevoir une augmentation de la production.

Comme nous vous le présentions dans notre reportage, les appareils Cefaly se "patchent" désormais directement sur le front. Cette nouvelle version qui remplace la première de type lunette  dispose d'un soft déclinable soit en mode préventif (« Cefaly Prevent »), soit en mode curatif (« Cefaly Acute »).

En mars 2014 Cefaly avait reçu l'autorisation de la FDA pour distribuer son soft préventif aux USA. La réaction des clients américains ne s'était pas fait attendre et les ventes avaient alors doublé... du jour au lendemain !

Aujourd'hui, avec cette autorisation de vente du Cefaly Acute, le mode curatif, la PME Liégoise s'attend à à nouveau multiplier par deux sa production, ce qui devrait avoir un effet positif sur les commandes passées auprès de Serviplast-Bastogne.

Parallèlement Cefaly s'installe sur le marché asiatique et enregistre ses premières ventes en Corée du Sud, avant de s'attaquer au Japon et à la Chine...


 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.