Le Luxembourg triplement mis à l’honneur au Prix Rossel

Le Luxembourg triplement mis à l’honneur au Prix Rossel
© Marie Périlleux pour la photo de Catherine Barreau
 Publié le vendredi 11 décembre 2020 à 12:52 - Mis à jour le lundi 14 décembre 2020 à 13:58    Marche-en-Famenne - Neufchâteau

Le prix Rossel 2020 a été attribué ce jeudi en visio-conférence.

La gagnante du Prix Rossel de littérature est la namuroise Catherine Barreau pour « La confiture de morts », un roman édité dans la collection Plumes du Coq des éditions Weyrich.

Sur Facebook, l’éditeur chestrolais exprime sa fierté. Il adresse ses bravos à l’auteure et à toute son équipe, qui a contribué à ce beau succès.

Contacté par téléphone, il estime que ce prix est le couronnement des efforts entrepris par la maison d'édition dans sa recherche de qualité. Il a une pensée pour Alain Bertrand, qui a collaboré à la mise en oeuvre de la collection Plumes de Coq. Il avait d'ailleurs contribué à la publication d'un premier roman de Catherine Barreau aux éditions Weyrich.

Ce prix pour une petite maison d'édition en milieu rural est la preuve qu'il est possible de concrétiser des projets éditoriaux ambitieux, sans être forcément basé dans la capitale.

Originaire de Aye, dans la commune de Marche-en-Famenne, Benoît Féroumont a obtenu, de son côté, le Prix de la meilleure série pour « Le Royaume de Blanche-Fleur, tome 0, Le complot de la reine », édité chez Dupuis.

Dans la catégorie innovation en bande dessinée, le prix a été attribué à Romane Armand, en binôme avec Eléonore Scardoni. Romane Armand est originaire d'Aix-sur-Cloie, dans la commune d'Aubange.

 

Olivier Orianne