Bpost supprime ses automates dans 14 communes

Bpost supprime ses automates dans 14 communes
 Publié le vendredi 30 octobre 2020 à 16:53    Province

"Un scandale pour la ruralité !". C’est en ces termes qu’ont réagi Mélissa Hanus et Philippe Courard à la décision de Bpost de supprimer ses automates dans les bureaux d’Erezée, Tellin, Nassogne, Haut-Fays, Fauvillers, Libin, Herbeumont, Rouvroy, Léglise, Meix-Devant-Virton, Saint-Léger, Etalle, Tintigny et Attert.

Cette semaine, l’opérateur a présenté son offre de redéploiement, axée sur une amélioration de son application mobile et un renforcement de services en agences, en ce compris un réinvestissement dans 400 nouveaux Selfbanks, ces automates permettant de récupérer les extraits de compte et d’effectuer des virements.

Seulement voilà, dans le même temps, Bpost va supprimer certains de ces appareils Selfbanks, pour n’en conserver qu’un seul, dans un rayon de 10km.

"10 kilomètres à vol d’oiseau, dans un territoire dépourvu d'offre de mobilité publique suffisante, peuvent être de l'ordre du parcours du combattant pour nos habitants luxembourgeois” dénonce la député fédérale socialiste, qui compte bien interpeller la ministre fédérale de la Fonction et des Entreprises publiques Petra De Sutter, en charge de Bpost.

Pour le député régional Philippe Courard, Bpost ne peut agir comme les banques du secteur privé : “J’ai la cinquantaine et je ne suis pas spécialement à l’aise avec les nouvelles applications via nos smartphones. Des gens comme moi, habitués avec l’automate de l’agence, il y en a des centaines, peut-être des milliers”.

 

 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris