Mesures Covid plus sévères avec des contacts limités et un couvre-feu dès ce dimanche!

Mesures Covid plus sévères avec des contacts limités et un couvre-feu dès ce dimanche!
Photo: Belga Image
 Publié le vendredi 16 octobre 2020 à 17:23 - Mis à jour le samedi 17 octobre 2020 à 08:34    Province

On s’en doutait au vu du ton du point presse de ce vendredi matin, au centre de crise (SPF Santé), les nouvelles mesures anti-covid seront bien plus sévères : arrêt pour les cafés et restaurants, couvre-feu, limitation de la bulle sociale à 1 personne et télétravail obligatoire.

Ces nouvelles mesures ont été annoncées, ce vendredi soir, à l’issue d’un comité de concertation réunissant gouvernement fédéral, exécutifs des Communautés et des Régions du pays. Le deuxième en deux semaines. Un comité long. Les discussions avaient démarré à 14 heures mais les mesures n’ont été dévoilées que vers 19h40. Les voici :

1 Les contacts rapprochés sont limités à une personne (à l’exception de votre foyer) avec laquelle les embrassades sont autorisées et la règle de la distance de sécurité tombe. Chez vous, vous pourrez inviter quatre personnes, toujours les mêmes, durant quinze jours.

2 Le télétravail devient la règle pour les fonctions qui le permettent. Les travailleurs doivent pouvoir travailler dans des conditions de sécurité sur leur lieu de travail. Si ce n’est pas possible, alors il faudra recourir au télétravail.

3 Les cafés et restaurants ferment temporairement, dès ce lundi, pour un mois (pas les hôtels). La question a fait débat lors de ce comité de concertation… Une évaluation sera réalisée dans quinze jours. Le secteur sera soutenu au niveau Fédéral par un droit passerelle doublé notamment. Soutien également de la part des entités fédérées. Il sera détaillé prochainement.

A cela s’ajoute une interdiction de vendre de l’alcool après 20 heures.

4 Couvre-feu entre minuit et 5 heures du matin dès ce dimanche. Présence dans l’espace public interdite sauf pour des déplacements essentiels évidemment dont les trajets domicile-travail.  

 

Autres mesures :

Les marchés et petites foires sont autorisés (maximum 200 personnes) mais pas les marchés de Noël. Les réceptions après les funérailles resteront possibles avec maximum 40 personnes. La vente des repas à emporter restera possible jusqu’à 22 heures. Les magasins de nuit fermeront à cette même heure.

En ce qui concerne l’organisation des événements, la culture et le sport, pour lesquels des protocoles ont déjà été mis en place, des nouvelles précisions seront annoncées d’ici fin de semaine prochaine. D’ici là, les protocoles actuels restent d’application.

 

Selon le baromètre de l'épidémie qui est mis au point, le pays a atteint la phase 4, la plus élevée de cet outil d'alerte.

 

Les chiffres s’affolent

 

Depuis plusieurs jours, les mesures se succèdent. Les chiffres s’affolent. Chaque jour, près de 6000 nouveaux cas sont enregistrés dans le pays. Toutes les catégories d’âge sont touchées. Dans notre province, les contaminations doublent tous les six jours. Le docteur Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral, expliquait lors de son intervention, ce vendredi matin, depuis le centre de crise (SPF Santé) : « Les capacités de testing sont mises sous pression mais le nombre de tests reste élevé. 70.000 tests ont été effectués, en Belgique, ce mercredi. 13% sont positifs. Ce chiffre reflète la circulation du virus chez nous. »

 

Soirées débridées : « Ne pas reproduire ces bêtises »

 

Selon lui, ces nouvelles mesures sont « nécessaires d’un point de vue médical. Les chiffres augmentent et les indicateurs sont au rouge. Aujourd’hui, nous franchissons une étape importante dans la lutte contre le coronavirus. » Il a ajouté cette mise en garde à celles et ceux qui prendraient les dernières mesures fortes à la légère : « Il ne faut pas récidiver des situations que l’on a déjà vécues avec des soirées débridées, histoire d’en profiter une dernière fois. Il ne faut pas reproduire ce genre de bêtises ! » On se souvient, en effet, qu’en mars dernier, beaucoup de ces fêtards avaient fini dans les lits Covid des hôpitaux…

 

 

S. BOUDOU







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris